Comment les boissons énergisantes ont eu un tel succès?

Red bull, Monster, Burn, Dark Dog,...

Ces petites bouteilles métalliques sont partout, dans les épiceries, les bars, voire même les pharmacies dans certains pays! Les gens en consomment pour conserver leur énergie lors de période d’activité physique intense ou pour étancher leur soif après un exercice.

Elles s'adressent, plus particulièrement, aux jeunes de 15 à 30 ans.

Mais d'où viennent les boissons énergisantes?

Les boissons énergisantes ont été commercialisées pour la première fois en Ecosse en 1901 sous le nom de "Iron Brew". Mais elles n'ont eut qu'un véritable succès qu'au début des années soixante au Japon et en Corée du Sud.

C'est Dietrich Mateschitz un autrichien qui lors d'un voyage d'affaire en Asie ,découvre les boissons énergisantes, dites «boissons toniques». Il va être le premier à les commercialiser en 1984 en s'associant à un produteur thaïlandais. Il est aujourd'hui a la tête de l'entreprise qui produit la célèbre Red Bull avec un chiffre d'affaires de 4,253 milliards d'euros.

Au 21ème siècle, les boissons énergisantes marquent leur essor sur le marché mondial: aux États-Unis, les ventes ont atteint en US $: 3 milliards en 2005, et ne cessent d'augmenter depuis.

Leur vente n'a été autorisée sur le territoire français que le 2 avril 2008. Pour être conforme à la loi, la marque Red Bull a dû revoir sa formule en remplaçant la taurine et le glucuronolactone par de l’arginine. Mais, ce changement a peu duré: dès le 15 juillet 2008, la version initiale du Red Bull, comprenant taurine et glucuronolactone, a été autorisée, remplaçant ainsi la version primitive du 2 avril.

La célèbre marque Red Bull va être souvent citée dans notre TPE car c'est la marque pour laquelle nous avons le plus de données scientifiques.

Comment les boissons énergisantes ont-elles eu un tel succès?

Nous allons, durant cette année scolaire, nous interroger sur l'incertitude suscitée par ces boissons qui sont tant à la mode. En étudiant la composition de ces boissons, on pourra déterminer leurs effets, et établir un lien avec leur consommation élevée.

 

Production TPE par Alice Dorotte, Alice Brochier et Maud André, élèves de 1ère S.


Nous avons eu une note de 18/20.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site